Dans le cadre d’un projet économique majeur consistant à chercher des solutions nouvelles pour les couturières des Iles Loyauté, nous avons rendu un rapport sur la création d’une fabrique de textile en Province des Iles. Après un Etat des lieux consistant à analyser l’industrie textile  en Nouvelle-Calédonie et dans le monde, de grandes lignes directrices ont été élaborées pour proposer un projet adapté aux 4 Iles (Lifou, Maré, Ouvéa et Tiga). L’insularité est toujours l’inconvénient majeur notamment pour l’approvisionnement des matières premières (tissu, voile de coton, biais, teinture, boutons…). Nous avons donc organiser une mission aux Iles Fidji pour évaluer les opportunités d’affaires avec cette île mélanésienne qui a développé une industrie textile florissante. Des contacts ont été noués grâce à l’appui de la coopération régionale et de l’ambassade de France à Fidji et les idées ne manquent pas. Fidji est seulement à 50 minutes d’avion de Nouméa avec le déplacement d’un bateau par semaine sur la capitale calédonienne. Grâce à la compétence de PERFORGEST, une entreprise de gestion dirigée par Victor LETHEZER, nous avons rendu un business plan aux élus de la province et à l’équipe dirigeante du Service de la femme. A l’heure où nous écrivons ces quelques lignes, le dossier entre les mains des décideurs de l’institution.